Comment installer des luminaires dans votre salle de bain ?

L’éclairage est important dans une salle de bain. Il participe à la décoration, au confort et à la sécurité de votre pièce d’eau. Pour son installation, il est conseillé de suivre certaines règles. Découvrons-les dans cet article.

Les différents types d’éclairage de salle de bain

Avant d’installer vos luminaires de salle de bain, il est d’abord important de bien les choisir. Pour ce faire, vous devez tenir compte de 3 types d’éclairage essentiels :

  • L’éclairage général, destiné à illuminer toute la pièce. Il devrait être puissant, mais sans éblouir. Un plafonnier est une excellente option. Il suffit pour éclairer l’ensemble de la pièce.
  • L’éclairage fonctionnel, qui permet de tout faire avec une luminosité adaptée (se maquiller, se raser, brosser les dents, etc.). Il se situe généralement au-dessus du lavabo, près du miroir. Vous pouvez opter pour des suspensions, des appliques ou des spots encastrables en fonction de vos besoins et de vos envies.
  • L’éclairage d’ambiance, qui consiste à égayer l’atmosphère afin qu’elle soit douce, relaxante et accueillante. Les ampoules Led sont ici de mise. Optez pour des spots led, des rubans Led ou un miroir lumineux Led !

Comment installer ces éclairages dans votre salle de bain ?

1. Question sécurité

En matière d’éclairage de salle de bain, la sécurité est d’ordre capital. En effet, le corps humain est plus sensible dans un environnement alliant électricité et humidité. Lors de l’installation de vos luminaires, vous devez donc obligatoirement respecter une réglementation : la norme de sécurité en vigueur NFC 15-100.

Cette norme divise la salle de bain en 4 volumes qui accueillent chacun des luminaires bien déterminés :

  • Volume 0 : il désigne l’espace situé au-dessus de la baignoire ou de la douche. Vous ne devez pas y installer aucun luminaire.
  • Volume 1 : c’est la zone située au-dessus du volume 0, à plus de 2,25 m du sol. Vous pouvez y mettre des luminaires de salle de bains IPX4 (des luminaires qui résistent aux projections d'eau) de classe III (12 V en courant continu et 30 V e alternatif).
  • Volume 2 : ceci se situe près du volume 1 sur une largeur de 60 cm (donc exposé aux projections humides), Vous pouvez y placer des luminaires IPX4 de classe II (230 V).
  • Volume 3 : il s'agit de l’espace restant, au-delà du volume 2 et de 2,25 m de hauteur. Il peut accueillir des luminaires IPX1 de classe I (230 V) et tous les luminaires déjà acceptés dans les autres volumes.

2. Question couleur

Il est important de bien choisir la couleur des luminaires de salle de bain. Évitez les lumières trop jaunes. Préférez plutôt celles qui sont proches de la lumière naturelle : douces et bien claires.

3. Question emplacement

Lors de l’installation des appliques ou bien des suspensions, il faut que vous définissiez bien leurs hauteurs. Elles doivent être positionnées à environ 1,80 m (au maximum, 2 mètres de haut), selon la hauteur sous plafond.

Un luminaire installé au centre devrait, par ailleurs, idéalement se retrouver à environ 200 cm du sol. Pour celui qui est placé entre le bas du luminaire et le lavabo ou la vasque, veillez à garder une distance d’environ 92 cm.

N’hésitez pas également à multiplier les points lumineux. Complétez l’éclairage fonctionnel avec de l’éclairage d’ambiance pour une salle de bain harmonieuse.